Bruxelles, l’Art nouveau au quartier des Squares

Bruxelles regorge tellement de bâtiments de style Art nouveau qu’il est impossible de tous les voir en une fois. Du coup, petit à petit et quartier par quartier, je savoure les détails, les façades, les intérieurs (lorsqu’ils sont ouverts), …

Pour cette fois, je vous propose de vous promener dans le quartier des Squares, tout proche du Cinquantenaire. Cette balade, je l’ai faite avec une de mes BFF, il y a déjà deux ans! (Tu peux le croire, Nath?). Il faisait radieux ce qui nous a permis de découvrir ce quartier en prenant notre temps.

ImageImage

Après avoir pique-niqué dans le parc du Cinquantenaire, nous sommes parties voir la façade de la Maison Cauchie. Entièrement recouverte de sgraffites, elle a été conçue comme véritable publicité pour son propriétaire, un peintre en bâtiment bruxellois spécialisée dans le sgraffite.

Image

La partie supérieure de la façade représente les muses de la mythologie gréco-romaine. On y retrouve par exemple, la muse de la musique ou celle de l’architecture.Image

On repasse dans le parc du Cinquantenaire et on s’arrête devant le pavillon des Passions Humaines, dessiné par Victor Horta, et littéralement oublié dans ce grand parc. Ici l’architecte, mondialement connu pour ses architectures Art nouveau, brille par son côté très classique. Le pavillon ressemble à s’y méprendre à un temple antique. Ce n’est que plus tard que Horta va se libérer du carcan pour créer des bâtiments modernes.Image

C’est à partir de ce moment, que l’on entre véritablement dans la promenade Art Nouveau. Je vous mets ici les photos des façades et des détails de poignées, sgraffites, et autres.  On peut entre autres, y voir, la maison Saint Cyr et l’hôtel Van Eetvelde (de Horta), mais aussi des bâtiments de l’ architecte Strauven.ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage    SONY DSC

Duane Hanson, l’expo hyper réaliste du musée d’Ixelles

Duane Hanson, l'expo hyper réaliste du musée d'Ixelles

Le musée d’Ixelles est un petit musée situé juste à côté de la place Flagey, à une quinzaine de minutes en bus du centre de Bruxelles. Il est doté d’une collection de type Beaux Arts, exposée dans les salles « anciennes » du musée, tandis que les expositions temporaires pleines placent dans le hall très moderne!

SPM_A0527bisAvec son étage en gradin et sa verrière, le hall du musée est toujours inondé de lumière. La vue depuis l’étage permet d’apprécier l’architecture du lieu!

SONY DSC
Le musée étonne en plus par la fréquence de ces expositions temporaires mais aussi par la qualité de ces thématiques! La dernière en date vous emmenait dans le monde des effets d’optique de Vasarely. Perturbant et étonnant!

La toute nouvelle expo est dédiée à Duane Hanson, artiste américain qui travaille sur la perception de la société actuelle (les œuvres datent pour la plupart des années 70). Il s’exprime par le biais de mannequins en résine qu’il habille et accessoirise pour les rendre des plus réels!
SONY DSC
SONY DSC

SONY DSC

Pour s’approcher le plus possible d’une copie conforme d’humain, il travaille à partir de moule en plâtre qu’il remplit ensuite de résine, qu’il habille et puis qu’il maquille selon des photographies prises pendant la séance « d’emplatrage du modèle »
SONY DSC

Certaines des œuvres sont tellement bien faites qu’on a vraiment l’impression qu’elles vont bouger ou qu’elles ont bougés! Encore plus flippant! Quand on entre dans la salle, on se demande qui est « oeuvre » et qui est « visiteur »! Quand je vous disais que l’expo était des plus étonnantes!

ps : petit détail, les modèles sont, avant d’être recouvert de bandelettes de plâtre, épilés! Il faut savoir souffrir pour l’art!